Un petit jeu sans conséquence

de Gérald SYBLERAS et Jean DELL (durée 1h35)

Mise en Scéne Eric DUBOURDIEU
Régie Bernard VIGNEAU
Avec :
Bruno Mathieu RABALAND
Claire Claire RENAULT
Serge Walter RENAULT
Axelle Elodie PORETZKY
Patrick Eric DUBOURDIEU (ou Olivier MASSOUTIER)

LA PIECE

Comédie à l’humour ravageur, Yaacobi et Leidental s’articule autour d’un triangle amoureux insolite : deux amis tombent amoureux de Ruth et de son « gros popotin ».
Yaacobi est maladroit, timide, Ruth, malicieuse et intéressée… L’idylle a d’autant plus de mal à prendre que Leidental, abandonné par son ami, n’arrête pas de les suivre !

Claire et Bruno forment depuis douze ans un couple établi, une institution.
C’est une journée de retrouvailles en famille avant la vente de la maison dont profite gracieusement Patrick, le cousin de Bruno. Afin de cacher son inquiétude Patrick essaie de garder son rôle de boute-en-train. Mais Claire qui ne supporte plus ses plaisanteries va lui clouer le bec en lui disant qu'elle va se séparer de Bruno.
Ce secret va se diffuser petit à petit, créer des quiproquos, révéler ce que chaque invité pense vraiment. Les certitudes tombes… sauf une : la maison sera vendue et Patrick devra s’en aller. Alors, comment va s’arrêter ce jeu que Claire a lancé ? Et qui va récupérer Patrick chez lui maintenant que la maison est vendue ?

Tout fier de connaître la nouvelle de cette séparation, Patrick l'annonce à Serge un invité avec qui il a sympathisé. Cet invité se révèle être un copain d'enfance de Bruno et conflit avec ce denier.
Serge est surtout venu pour Claire qui lui avait plu à l'occasion d'une fête de mariage. Cette nouvelle d'une séparation tombe à point nommé pour Serge qui tente de séduire Claire pensant qu'elle est nouvellement célibataire. Claire ne sait plu trop où elle en est et laisse Serge lui faire la cour.
Axelle la meilleure amie de Claire apprends à son tour la nouvelle de la séparation et veut consoler Bruno qu'elle convoite depuis des années.

Bruno pense que son couple avec Claire est indestructible et que ce n'est qu'un petit jeu qui va bientôt s'arrêter. Mais je vous dirai pas tout car le suspense est undes moteurs de la pièce.

En attendant les photographies officielles, quelques photographies prises par un spectateur.
(merci à François ! )

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo